Histoire

 

 

Aux prémices de la Fondation, l’alliance de deux écoles d’art

La Fondation Graphein intervient en faveur des étudiants de l’École Émile Cohl et de ceux d’ÉCohlCité, première école de peinture murale monumentale, au lancement de laquelle l’École Émile Cohl a contribué en 2012. Ces deux établissements vont fusionner dès la rentrée 2019 : la formation de peintre muraliste sera alors intégrée au cursus principal de Dessinateur Concepteur (bac +5) de l’École Émile Cohl.
La Fondation Graphein prend le relais de la Fondation Savoir-Fresques (2012-2017), dont la mission initiale avait été de soutenir le développement d’ÉCohlCité. A l’origine, il s’agissait de soutenir la transmission du savoir et de l’expertise en peinture murale, par un financement du centre de formation et par un soutien matériel aux élèves issus de milieux modestes.

Sa mission a ensuite été élargie aux étudiants de l’École Émile Cohl, quand celle-ci a dû modifier son propre programme de soutien. Jusqu’en 2015, l’école collectait la taxe professionnelle et la reversait intégralement aux étudiants méritants. En 10 ans, c’est la somme de 250.000€ qui a été allouée aux étudiants de l’’École Émile Cohl ! Cette pratique a dû prendre fin avec la loi de réforme de la formation professionnelle du 5 mars 2014, qui a pris effet au 31 décembre 2015.

Depuis, l’école a fait le choix de s’adosser à une fondation pour poursuivre son programme.

Chaque année, globalement, ce sont plus de 30 étudiants dessinateurs ou peintres muralistes qui bénéficient d’une prise en charge.